LIPOMODELAGE MAMMAIRE

"Modeler mon sein avec ma propre graisse"

OBJECTIFS DE L'INTERVENTION:

  • Augmenter modérément le volume du sein

  • Repulper la poitrine après un amaigrissement ou l'allaitement

  • Masquer un implant mammaire trop visible chez une femme au thorax mince 

Le pré-requis est d'avoir une réserve graisseuse suffisante à l'abdomen ou sur les cuisses pour réaliser le prélèvement par lipoaspiration.

INDICATIONS CHIRURGICALES:

Le lipomodelage mammaire ou réinjection de graisse dans le sein, est une technique désormais largement utilisée aussi bien en chirurgie réparatrice qu'esthétique.

Cette technique doit être réalisée par des chirurgiens formés pour limiter le risque de complication.

Un bilan mammaire complet est nécessaire avant la chirurgie puis un suivi régulier doit être maintenu. Il est maintenant clair que la graisse injectée dans le sein est facilement distinguée d'éventuelles lésions cancéreuses par les radiologues expérimentés et ne nuit donc pas à la surveillance et au dépistage du cancer du sein.

Le benéfice secondaire de cette intervention est que la zone donneuse de graisse est lipoaspirée, elle est donc judicieusement choisie avec la patiente en fonction de sa morphologie.

Souvent, deux à trois interventions sont nécessaires pour une augmentation mammaire par lipomodelage mammaire exclusif.

TECHNIQUE CHIRURGICALE:

L'intervention est réalisée sous anesthésie générale. Pour le prélèvement de la graisse, il s'agit d'une lipoaspiration. Des incisions de 5 mm sont réalisées soit dans l'ombilic soit dans le pli inguinal ou à la face interne des genoux. La graisse est centrifugée pour ne récupérer que les lobules graisseux. Elle est  réinjectée à l'aide d'une canule dans le muscle grand pectoral, en arrière de la glande mammaire et en avant de la glande dans le tissus sous cutané par des incisions millimétriques dans le sillon sous-mammaire et sous l'aisselle. 

BILAN PRÉ-OPÉRATOIRE :

Il faudra réaliser une mammo-échographie datant de moins de 6 mois. Parfois une IRM mammaire peut être nécessaire.

Pour toute chirurgie réalisée à but esthétique, au minimum deux consultations doivent être réalisées avant l'acte chirurgical avec un délai minimum de réflexion de 15 jours.

 

DÉROULEMENT DE L'HOSPITALISATION :

  • L'entrée à la clinique se fait 2h00 avant votre intervention

  • L'intervention dure en moyenne 1h.

  • En post opératoire, vous aurez votre soutien gorge médical et votre panty de compression pour les zones donneuses de graisse

  • Vous aurez également un traitement antalgique adapté 

  • Vous verrez le chirurgien avant votre sortie

  • La sortie se fait environ 3 à 4 h après la fin de l'intervention

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES :

  • Aucun soin n'est nécessaire. Les stéristrips mis en place sur les cicatrices tombent en quelques jours.

  • Douche autorisée à J2 

  • Port du soutien gorge médical 15 jours

  • Contre indication au sport 2 semaines pour favoriser la prise de la graisse

  • Convalescence de 5 à 7 jours, un arrêt de travail peut être prescrit si votre intervention est prise en charge par la sécurité sociale

  • Pour améliorer l'aspect de vos cicatrices, vous pourrez appliquer une crème cicatrisante pendant 2 à 3 mois.

RÉSULTATS :

Dès la sortie du bloc opératoire, vous verrez les résultats de l'intervention. Le résultat esthétique définitif est jugé 3 à 6 mois plus tard, lorsque l’œdème s'est résorbé. On considère que 30 à 40 % de la graisse se résorbe en moyenne. Parfois plusieurs séances de lipomodelage sont nécessaires pour obtenir le volume désiré.

QUEL PRIX :

Le Dr Yasmine Bennis, chirurgien plasticien conventionné, relève du secteur à honoraires libres (secteur 2) et pratique des dépassements d'honoraires.

Si votre intervention n'est pas prise en charge partiellement par la sécurité sociale, le dépassement d'honoraire chirurgical pour une première séance de lipomodelage est de 1440 euros.

Pour d'autres informations tarifaires, cliquez ici.

iStock-838533906.jpg

LIPOMODELAGE EN RECONSTRUCTION MAMMAIRE

Le lipomodelage a permis d'énormes progrès en reconstruction mammaire. Il a un double effet dans cette indication. D'une part, il permet d'augmenter le volume du sein reconstruit ou de combler une perte de substance, il a un effet volumateur. D'autre part, il permet d'améliorer la qualité des tissus après la radiothérapie, il a un effet trophique.

Il est utilisé:

  • pour le traitement des séquelles de tumorectomie. Il faut attendre 2 ans après la fin de tous les traitements pour pouvoir l'envisager

  • en complément des autres techniques de reconstruction après mastectomie. En général, il est prudent d'attendre au moins 1 an après la fin des traitements

En revanche, il est contre-indiqué dans le sein contro-latéral 

QUEL PRIX :

 

Le Dr Yasmine Bennis, chirurgien plasticien conventionné, relève du secteur à honoraires libres (secteur 2) et pratique des dépassements d'honoraires.

Dans le cadre de votre cancer, vous bénéficiez d'une prise en charge à 100 %, en ALD. 

Il restera à votre charge les dépassements d'honoraires (chirurgiens + anesthésistes) dont le montant dépend du projet global et du type d'intervention prévue.